Pourquoi une alimentation crue?

Avant de rentrer dans le sujet, vous devez apporter quelques précisions sur le fonctionnement du corps humain afin de comprendre en quoi consiste le régime cru.

Quelques détails sur le rôle de la cellule, afin de mieux comprendre les principes de Le base de l’alimentation .le corps humain, tout d’abord c’est la cellule.

Ces cellules, pour être en mesure de fonctionner pleinement, il y a des besoins que l’on pourrait résumer en deux fonctions principales: l’alimentation et de l’élimination des déchets.

Dans la théorie, le corps en bonne santé sera un corps qui sera cellules qui peuvent remplir parfaitement ces deux fonctions et qui pourraient résulter de fonctionnement de tous les processus vitaux du corps (organes, tout en étant simple amas de cellules) de façon optimale.

toutefois, c’est loin d’être le cas et ce pour de nombreuses personnes…

Nous avons tous plus ou moins touchés par des douleurs plus ou moins importantes qui peuvent nous empêcher de manière plus ou moins forte dans notre vie quotidienne. Ces symptômes ne sont pas en fin de compte, comme l’expression de ce que les cellules ne peuvent jouer pleinement leur rôle.

empêche que nos cellules se nourrissent ou l’élimination des déchets c’est qu’ils se développent dans un environnement acide.

-l’acidité produite naturellement dans le corps, mais l’excès d’acidité qui vient attaquer les cellules proviennent d’un trop plein d’acidité dans le corps, et est donc de prévenir ou de ralentir l’activité cellulaire.

Cela peut conduire à ce que les cellules manquent d’oxygène, ils ne peuvent pas éliminer les déchets (qui se transforment en cellules dégénératives ou cancéreuses) ou qu’ils ne peuvent pas manger de la manière habituelle.

excès d’acidité qui se passe tout d’abord, le phénomène de la consommation de produits alimentaires.

En effet, la santé de notre environnement la cellule découle directement de notre consommation. Sachant qu’il existe d’autres phénomènes acidifiants comme l’excès de sport, le stress ou le manque de sommeil, l’acidité est son nid dans notre consommation quotidienne.

pour dire les choses simplement: tout ce qui n’est pas de fruits, de, légumes et d’herbes bio est porteur de l’acidité de notre corps.

Ce type de nourriture (fruits, légumes et herbes bio au contraire porteur d’éléments alcalins, c’est-à-dire des matériaux qui sont sources de bienfaits pour nos cellules, et qui leur permet juste de remplir lutter contre l’acidité et donc de stimuler le fonctionnement normal des cellules.

Pourquoi une alimentation crue?

Si vous décidez par exemple vous faire une poêlé de légumes, gardez à l’esprit que les éléments nutritifs sont très sensibles à la chaleur.

Or, le contact la chaleur qui résulte de la cuisson de vos légumes engendre tout simplement un changement de ils et a pour effet de détruire les nutriments qui les composent.

Comment les consommer?

De plus, l’extracteur de jus machine à jus qui propose une transformation des aliments en jus sucré, existant à l’aide de pressage à froid avec la vitesse ce qui est en dessous de 100 tours par minute. Par exemple, presse-agrumes, avec 15 000 tours par minute, provoque le chauffage des aliments. Cela a pour effet de réduire fortement la présence de nutriments dans le jus.

Il y a plusieurs modèles presse-agrumes, comme extracteur de jus vertical ou horizontal, avec chacun ses avantages et ses inconvénients, qui ont besoin d’étudier si vous êtes intéressé par l’achat d’une machine pour faire vos jus de fruits.

Vous avez également libre le temps de consommer des fruits à la croque comme les bananes ou les pommes en parallèle de leur jus

Comment faire la transition à puce avec le raw?

il est Évident que le régime n’est pas de supprimer tout à coup tout ce qui ne sera pas de fruits et légumes bio, il n’y aurait pas vraiment de sens et il serait extrêmement contraignant.

Vous êtes un amateur de viande?

En revanche, afin de balancer l’acidité est importante résultant de la consommation de la nourriture, essayez de taper le plus de jus à l’état brut.

en fin de compte, il se rend compte ne pas retirer les aliments de votre régime alimentaire mais de commencer à ajouter ! Sachez que de boire des jus de fruits crus et manger plus plus généralement, en plus d’être source de bienfaits pour votre corps, est vraiment délicieux si vous aidez les recettes.

jus de carottes, des, oranges et des citrons par exemple est une très bonne source de minéraux et de vitamine C, tandis que les agrumes sont impliqués dans la destruction des cellules de graisse dans le corps.

Conclusion

Vous pouvez facilement trouver des personnes qui pourraient sortir de pathologies importantes (dans les jambes, l’épuisement chronique, migraine ophtalmique, la fibromyalgie…) des problèmes les plus courants comme la perte de cheveux problèmes de peau ou même de la douleur dans l’intestin. trouvez plus ici : kitchenspicelife.com

Posted under Uncategorized

La mode actuelle fait de belles grosses barbes,

La mode actuelle fait de belles grosses barbes, et c’est l’occasion de revenir sur l’étrange secret, érudit: pourquoi certaines personnes brunes ils ont une barbe rousse? Le coupable était confus, mais il ya une petite chance que quand un médicament. Vous savez, cette personne, c’est peut-être même vous. Habillé cheveux noirs, mais affublé d’une barbe dans les tons écarlates. Et à leur grand dam, beaucoup d’hommes bruns portent la barbe rousse.

Comment est-ce possible?

Sauf qu’il n’y a pas un seul type de mélanine. Les cellules de nos cheveux, donner deux molécules colorées. En eumélanine sombre (brun et noir), et la phéomélanine clair (du rouge au jaune). C’est un mélange de deux pigments qui donnent la couleur finale. Aussi, lorsque les cellules contiennent principalement de la phéomélanine, la toison du propriétaire de la rousse. Le rôle complexe de l’ADN pour les yeux, couleur des cheveux et les cheveux prend sa source dans notre ADN.

Cela signifie qu’il n’existe pas qu’un seul gène qui domine le reste, c’est tous les gènes qui influencent les uns les autres », a expliqué Pierre Haak-Bloom, spécialiste Erfocentrum, le centre d’information sur la génétique (pays-bas. Les deux hommes bruns, par conséquent peuvent porter des combinaisons génétiques très différentes. Dans ce contexte, les chercheurs ont découvert le rôle d’un gène est très particulier en 2002. Nommé MC1, il est situé sur le chromosome 16 et aura une influence décisive dans la transformation de la phéomélanine dans eumélanine dans les cellules. L’impact sur le gène « Quand quelqu’un hérite de deux versions mutées du gène MC1R (un de chaque parent), à, moins de phéomélanine est converti en eumélanine.

phéomélanine s’accumule alors dans les cellules et la personne reçoit les cheveux roux et la peau pâle »,-, a indiqué la scientifique à un journaliste de Motherboard. Elle sera exprimée seulement dans certains endroits, comme la barbe par exemple (trouver ici la meilleure tondeuse barbe http://unrasageparfait.fr/ ) . Là, MC1R en interaction avec d’autres gènes et provoquer une teinte différente que chez les cheveux. Cependant, les mécanismes exacts restent assez floues.

veuillez noter, par ailleurs que l’écologie et de vos habitudes, comptent aussi. Les fumeurs peut-être remarqué que les pointes de leurs cils était blonde. À l’instar de ce que la génétique n’explique pas toujours tout.

Posted under Uncategorized

Star Trek, changement d’é(s)poque

Eh oui mes petits choupis, j’ai eu la chance de voir le nouveau film de J.J. Abrams (le créateur des séries Alias et Lost pour ne citer que ces deux exemples) en avant-première, ce mardi 28 avril au Kinépolis de Lomme. Il s’agit de Star Trek.
Alors, pour être honnête avec vous, quand @docslumpy m’a proposé cette avant-première, j’ai hésité avant d’accepter. Star Trek j’ai jamais spécialement été fan, Spock, Kirk & l’Enterprise ne m’ont jamais vraiment attirés. J’avais pourtant tenté de m’y mettre il y a quelques années, en regardant le dernier opus de l’époque (Star Trek Generations si mes souvenirs sont bons), mais sans succès. Pis encore, lors de ma dernière sortie ciné avec Mme Bomb, nous avions été bombardés par pas moins de deux teasers et une bande-annonce pour la sortie du nouveau ST, et franchement, nous n’avions pas été très emballés. Ca sent le blockbuster hollywoodien à plein nez : effets spéciaux à la pelle, success story et bons sentiments m’ont l’air d’être les principaux ingrédients de ce film, au maigre budget de 150 millions de dollars. Excusez du peu.

Mais bon, j’ai décidé de mettre de côté mes à-priori, et de me laisser tenter par cette avant-première. Je retrouve donc mes amis @docslumpy et @sooka à 19h15 à Kinépolis, la séance étant prévue à 20h, normalement, on est larges. Il n’y a pas vraiment beaucoup de monde. Nous entrons dans la salle après avoir montré patte blanche aux 3 vigiles à l’entrée de la salle (« Pas de caméra m’sieur dames ? » euh, non, mais c’est gentil de demander ^^). Le temps d’acheter de quoi nous sustenter durant la séance , et nous entrons dans la salle. Celle-ci se remplit petit à petit, mais, déception, personne n’a tenté l’exhubérance du cosplay. Les ringards :p

19h45, le « présentateur » de l’avant-première s’empare du micro histoire de nous faire une petite présentation de la séance, 2-3 blagounettes pas vraiment marrantes sur les vigiles et poser quelques questions pour faire gagner des goodies Star Trek. Les questions semblent faciles pour les fans de la série présents dans la salle, moi personnellement, je n’y connais rien, donc je regarde ça d’un oeil amusé mais pas spécialement interessé. Ca va, c’est pas trop long, 10 minutes et c’est réglé. Y a plus qu’à attendre le film maintenant !

20h pile, les lumières s’éteignent (j’aime Kinépolis et sa ponctualité !), ça y est, c’est parti ! Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas le gros de l’histoire de Star Trek, voici le synopsis (avec un « i » et non un « y », fichtre) de ce onzième épisode (si j’ai bien compté), qui se veut en fait être le premier :

La plus grande odyssée spatiale de tous les temps voit le jour dans le nouveau Star Trek, mettant en scène le premier voyage d’un tout nouvel équipage à bord de l’U.S.S. Enterprise, le vaisseau spatial le plus sophistiqué de l’histoire.
Dans ce périple semé de dangers, d’action et d’humour, les nouvelles recrues doivent tout faire pour empêcher le plan diabolique d’un être maléfique menaçant l’humanité toute entière dans sa quête de vengeance.
Le sort de la galaxie est entre les mains de deux officiers que tout oppose : d’un côté, James Kirk, originaire de la rurale Iowa, tête brulée en quête de sensations fortes, de l’autre, Spock, issu d’une société basée sur la logique et rejetant toute forme d’émotion. Quand l’instinct fougueux rencontre la raison pure, une improbable mais puissante alliance se forme et sera seule en mesure de faire traverser à l’équipage d’effroyables dangers, là où personne n’est encore jamais allé…

Ouh ouh, ça c’est du teasing pas vrai ? Bon, si ça ne vous parle pas plus que ça, vous pouvez également mater la bande annonce ici.

Ayé, 22h, les lumières se rallument sur le générique final. Bilan des courses, ma critique :

Et bien j’ai beaucoup aimé ce film. Si si, je vous assure. Bon, évidemment, on retrouve certaines grosses ficelles des films de science-fiction, ainsi que, comme je le disais en introduction, les ingrédients d’un bon blockbuster américain. Mais J.J. Abrams réussit à nous mélanger tout çà à une intrigue, qui, sans être le scénario le plus original de l’année, a le mérite d’être efficace et de bien faire coller le film à l’univers Star Trek sans pour autant rebuter les néophytes comme moi.

Les scènes d’action sont impressionantes (en même temps, le budget était prévu pour), et le casting particulièrement bien choisi. Les hommes apprécieront le jeu musclé de Chris Pine, tandis que sa belle gueule ravira les demoiselles, et surtout, tous s’accorderont sur sa façon de rendre Jim Tibérius Kirk attachant, touchant et même drôle parfois. Zachary Quinto n’est pas en reste, lui qui réussit à se débarasser sans problème du personnage de Sylar (qui l’a fait connaître dans la série Heroes) pour être parfaitement crédible en Spock. Les seconds rôles sont dans le bon ton également, à noter qu’on retrouve Karl Urban, le chevalier Eomer de la trilogie du Seigneur des Anneaux (j’avais écrit Eric Bana dans un premier temps, qui joue bien dans Star Trek, mais pas du tout dans LOTR, mes confuses).

Bref, ce Star Trek de J.J. Abrams est une réussite, qui devrait ravir les amateurs de SF, et qui fait rentrer la série Star Trek de plain pied dans le 21ème siècle. N’étant pas, vous l’aurez compris, un fan de la première heure, je me garderais donc bien d’exprimer un quelconque avis quant à la manière dont ce film restitue l’esprit de la série originale. Je me contenterais donc de vous inviter à aller voir ce film à partir du 6 mai, que vous soyez un fan ou non, afin de vous faire votre propre opinion ! 😉

Mes petits camarades et moi-même finissons par sortir tranquillement de la salle pour regagner nos véhicules respectifs. On se fait des bisous-bécots, on se dit à bientôt – au plus tard le 12 mai pour l’avant première de « Tellement Proches » (amis blogueurs, des places sont à chopper ici !) – et je regagne mes pénates pour retrouver Mme Bomb. « C’était bien ? » me demande-t-elle. Me croirez-vous si je lui ai dit qu’elle le saurait en même temps que vous, chers lecteurs assidus ?

Non ? OK, vous avez raison, je ne suis pas si muffle 🙂 Allez, longue vie et prospérité à tous

Posted under Uncategorized